AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !

Aller en bas 
AuteurMessage
Alejandra Coopers

seule pièce à conviction : un M&M's
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 25
Copyright : Disintegration
Pseudo : MRS M&M'S BUTTON

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Effeuilleuse
MessageSujet: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Mar 18 Mai - 14:22


Vous devriez avoir honte

* Je m'ennuie. J'en ai marre de passer ma journée allongée dans ce lit, pas même confortable d'ailleurs. * Regard à droite, à gauche. Un sourire malicieux se dessine sur les traits fins de la jeune femme. Personne à l'horizon rime avec évasion. Bon j'avoue question rime on a fait mieux, je ne serais pas poète aujourd'hui... Tant pis, je m'y ferais. Revenons à notre blonde nationale. Après avoir rejeté un coup d'oeil aux alentours, elle se lève, sans bruit, habillée d'une robe amble qui lui arrivait à mi-cuisse à cause de son ventre rebondi. Pieds nus, elle sort de sa chambre, ayant auparavant pris le soin de regarder par l'entrebâillement de la porte si la voie était libre. Aucune infirmière, aucun interne pénible, à l'horizon, probablement tous partis mangé à cette heure-ci. Tant mieux, se dit-elle, elle pourrait ainsi vaquer dans les couloirs sans gène. Elle commence à marcher, direction le distributeur, son seul plaisir ici, hormis ses amis, un petit plaisir qu'elle s'accordait une fois par semaine, voire deux si elle avait fait beaucoup de bêtises dans la semaine. Alors qu'elle s'approchait de la machine tant convoitée, non loin de là, elle aperçut une demoiselle en jupe, taille basse et son cher complice de M&M's, Adam J. Thomas, non loin derrière elle, trouvant visiblement la vue très agréable, laissant cependant bien sûr un certain périmètre de sécurité. Une idée saugrenue vint alors en tête à Alejandra, qui ne put se retenir d'avoir un grand sourire, qui ne présageait rien de bon pour les deux autres personnes dans le couloir. / Elle s'avança d'un pas nonchalant, les mains dans les poches de sa robe, où se trouvait toujours un petit sachet de M&M's rose, sa marque de fabrique, elle passa entre la jeune femme et Adam et ni vu, ni connu, d'une main tira un léger coup sec sur la jupe de la demoiselle et de l'autre déposa sur les genoux de Adam un M&M's continuant ensuite son chemin vers le distributeur, les mains à nouveau dans les poches, un sourire satisfait sur ses lèvres. Et tandis qu'elle fourrait une pièce dans le distributeur, elle put entendre la voix de la jeune femme, qui finalement, quand on voyait son visage n'était pas si jeune que ça, outrée en train de vociférer contre le champion de F1 qu'était Adam.

Femme « - Nan mais vous êtes pas bien ou quoi! Sale pervers ! Si vous n'étiez pas en fauteuil roulant, je vous jure que je vous en aurais bien volontiers collée une ! »
Adam « - Mais je vous assure que ce n'est pas moi! Vous voyez la blonde là-bas c'est elle qui est derrière tout ça ! »
Femme « - J'hallucines ça se prétend homme et ça accuse une pauvre femme enceinte, c'est honteux monsieur ! Vous devriez avoir honte ! »

Alejandra s'empêcha de pouffer de rire en entendant ça. Mais finalement, elle reprit son sérieux et alla vers eux, avec une fausse expression indignée sur le visage.

Alejandra « - Excusez-le madame, le pauvre il n'a plus toute sa tête. On lui avait pourtant dit de ne pas sortir de sa chambre, c'est compulsif chez lui. D'ailleurs c'est pour ça que toutes les infirmières qui s'occupent de lui, mette des ceintures fermement serrée... »


Dernière édition par Alejandra Coopers le Mar 16 Oct - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam J. Thomas

avatar

Messages : 473
Date d'inscription : 16/05/2010
Copyright : (c) me
Pseudo : Sauvez Willy

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Pilote de F1

MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Mar 18 Mai - 16:44

    Les journées se suivent et ne se ressemblent pas. Quel est le crétin qui a écrit un truc pareil ? Certainement pas Adam. La routine pour lui. Il y avait bien certains jours qui sortaient du lot, mais en gros, il était toujours dans ce putain de fauteuil au lieu de sa monoplace, et ça commençait à le peser franchement. Pourtant, il ne semblait pas le montrer, il avait l’air heureux, mais l’apparence n’est qu’un masque, pour éviter de souffrir. Alors il fallait qu’il pimente sa vie, c’était finalement pas si contraignant de vivre dans un fauteuil roulant, ça l’empêchait juste de mettre son pantalon tout seul, et ça l’empêchait d’exercer son métier. Métier qui lui manquait profondément. Peu de gens penseraient la même chose, certains se diraient que c’est une aubaine de ne plus travailler mais pour lui c’était un véritable calvaire, car il vivait de sa passion. D’ailleurs, dernièrement, un journaliste d’un magazine d’automobile était venu lui rendre une visite fortuite, pour en apprendre plus sur la nouvelle vie du champion, et surtout sur son accident, et avoir son avis sur cette saison en F1. La réponse avait été catégorique : « Je ne répondrais à aucune de vos questions. » On lui avait demandé pourquoi, et il avait ainsi répondu pour une fois : « Parce que je n’ai pas envie de m’afficher, je ne suis pas un animal qu’on voit dans une cage au Zoo, je ne suis pas le championnat cette saison, et je ne me souviens de rien quant à mon accident. Maintenant laissez moi tranquille ! » Il était à peu près sur que le magazine trouverait de quoi palier ce gros dossier dans la presse, si toutefois ils n’avaient pas promis son interview. Le journaliste n’avait pas cherché à insister. Il avait compris par cette phrase, à quel point il devait être difficile de vivre ainsi pour un garçon tout juste champion du monde, et qui ne pouvait même pas défendre son titre. Il faisait partie des journalistes les plus sensés. Ca avait été le seul moment de la semaine qui avait changé. Sinon, il se contentait de voir les infirmières, les internes, les titulaires, et tout le reste, se promenant un peu dans l’hôpital pour oublier ce qui venait de se passer, ces derniers temps. D’ailleurs, comme maigre consolation, il pouvait disposer de tous les M&M’s qu’il désirait, la machine était rarement vide.

    C’est pourquoi il avait entreprit de sortir une nouvelle fois de sa chambre. En pleine journée, il y était autorisé, s’il prévenait bien sur. C’est pour ça qu’il avait appelé une infirmière, comme d’habitude elle s’était dépêchée d’arriver, et il avait juste assuré :
    « Tout va bien. Je veux juste sortir. » Elle leva les yeux au ciel : « Comme si t’avais besoin d’une permission, c’est rare quand tu demandes, Adam. » Il avait haussé les épaules, et il avait entreprit son escapade. Il avait toujours de la monnaie dans son portefeuille, sinon il demandait à aller jusqu’au distributeur, d’ailleurs son compte devait bien rigoler… Lui qui était si riche, retirer 10 dollars par ci par là, c’était comme se foutre de sa gueule. Il refusait d’affronter le monde extérieur pour le moment, par peur de la rançon de la gloire.

    Une fois au distributeur, il remarqua qu’il y avait la queue. Il râla légèrement, mais bon, qui s’intéressait à un type en fauteuil roulant ? Personne… D’ailleurs, il n’avait aucune priorité. Il chercha donc à s’occuper en attendant : Ah. Vue plongeante sur les fesses d’une femme plus âgée que lui. Intéressant. Ca allait le distraire pendant un moment. Il détaillait tellement, qu’il ne remarqua même pas le petit tour de passe-passe d’Alejandra jusqu’à ce qu’il constate qu’il avait un M&M’s rose sur les genoux, et que la femme était maintenant face à lui, en colère, la jupe ayant été descendue. Et une dispute s’en suivit, tandis qu’Alejandra était hilare. D’ailleurs Adam se mit encore plus dans de beaux draps :


    « Enfin madame, ça fait plus de 10minutes que je suis derrière vous, j’aurais pas attendu tout ce temps si j’avais voulu voir vos sous-vêtements ! Et j’y gagne quoi de plus, j’avais déjà votre postérieur devant les yeux ! »

    C’est alors qu’Alejandra intervint, le faisant passer pour l’obsédé de service, il n’en croyait pas ses yeux, et il se mit à rire nerveusement, ajoutant :

    « Non mais je rêve ! Sauf votre respect madame, je ne suis pas intéressé par les femmes de votre âge, et cette petite femme enceinte parfaite est une vraie petite peste, d’ailleurs elle ne serait pas venue se justifier si elle n’avait rien à voir avec l’histoire ! »
    Femme – « Vous êtes odieux jeune homme ! Je me demande comment vous arrivez à rester calme mademoiselle, aucun respect. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandra Coopers

seule pièce à conviction : un M&M's
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 25
Copyright : Disintegration
Pseudo : MRS M&M'S BUTTON

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Effeuilleuse
MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Mar 18 Mai - 17:33

Une sale gosse ? Alejandra ? Jamais voyons ! Elle aimait juste faire gentiment chier son monde, que voulez-vous, il n'y avait rien de mieux à faire dans cet hôpital de toute façon. Regarder la télévision, allongée comme une loque sur son lit, n'était définitivement pas sa tasse de thé que voulez-vous... Elle ne comprenait d'ailleurs pas comment certains faisaient pour passer des heures devant la télévision, à s'abrutir comme des animaux devant des émissions toutes plus stupides les unes que les autres. Nan la miss Coopers préférait largement sortir dans les couloirs même si ça lui était plus ou moins interdit, elle s'autorisait des sorties comme ça. Pour aller visiter ses amis, faire des bêtises à mettre sur le dos de Adam, acheter des M&M's au distributeur pour lui faire porter le chapeau. Et franchement pour ce genre de tour, de coups fourrés à Adam, Alejandra était devenu une maîtresse en la matière, je dirais même une vraie artiste, redoublant sans cesse d'ingéniosité pour le mettre bien profondément dans la mouise. Il le lui rendait bien ne vous en faites pas, ce n'est pas une pauvre petite victime innocente le champion ! Notre maître Yoda de coups foireux contre Adam avait trouvé sa cible, en vue, une jupe taille basse juste devant les yeux du pilote qui matait sans retenue. Elle passa ni vue ni connue entre les deux mettant le jeune homme dans de beaux draps. Satisfaite elle écoutait la scène avec un grand sourire aux lèvres et finir par se décider à rejoindre la partie, disant à la dame d'excuser Adam, que ce n'était pas de sa faute, que c'était compulsif. Un brin de malice dans les yeux qu'elle avait du mal à dissimuler, mais qui passait totalement inaperçu aux yeux de la femme qui avait remonté sa jupe depuis.

Adam « - Non mais je rêve ! Sauf votre respect madame, je ne suis pas intéressé par les femmes de votre âge, et cette petite femme enceinte parfaite est une vraie petite peste, d’ailleurs elle ne serait pas venue se justifier si elle n’avait rien à voir avec l’histoire ! »

Elle prit, en bonne actrice, une expression outrée, secouant la tête d'une fausse indignation. Elle posa ensuite ses mains sur les épaules de Adam avant de répondre à la femme.

Femme « - Vous êtes odieux jeune homme ! Je me demande comment vous arrivez à rester calme mademoiselle, aucun respect. »
Alejandra « - Vous savez après dix-huit ans de mariage on s'y fait, il a juste oublié de prendre son médicament. Pas vrai, chéri ? »

Elle le regarda avec un grand sourire. Elle s'étonnait elle-même du nombre de stupidité qu'elle pouvait débité en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Comme par exemple pour les dix-huit ans de mariage, qui n'était juste physiquement pas possible, d'une parce qu'il y avait dix-huit ans elle avait deux ans et qu'elle ne portait pas d'alliance, mais cela elle pourrait facilement le contrecarré si on lui en faisait la remarque, pas bête la petite.


Dernière édition par Alejandra Coopers le Mar 16 Oct - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam J. Thomas

avatar

Messages : 473
Date d'inscription : 16/05/2010
Copyright : (c) me
Pseudo : Sauvez Willy

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Pilote de F1

MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Mar 18 Mai - 18:12

    Adam n’était pas en position de force, mais il avait déjà expérimenté ça plusieurs fois dans sa vie, et c’est pour cela qu’il valait mieux reculer pour mieux sauter, que s’écraser avant même de s’en rendre compte. Tiens, ça lui rappelait quelque chose… Au moins, la journée avait le mérite d’être différente. Il ne savait pourtant pas comment il pourrait échapper aux griffes de la mégère, qui visiblement, lui en voulait autant que si son mari l’avait trompée. Il n’était même pas responsable. Il tuerait bien Alejandra sur le moment, mais il préférait le lit de l’hôpital à la prison. Tant qu’il avait le choix… Il jeta un œil au distributeur. Plus les minutes passaient, plus il semblait à Adam que le paquet d’M&M’s s’éloignait de lui. Double sentence. La petite femme enceinte avait fait fort… Mais il ne s’avouerait jamais vaincu. Il avait un avantage, qu’il pourrait utiliser tôt ou tard. Ne résistant pas à un bon M&M’s qu’il soit rose ou pas, il saisit le petit bonbon chocolaté sur ses genoux, et il ne se fit pas prier, il le mit dans sa bouche, et c’était terminé pour lui, englouti dans les entrailles du champion de Formule 1. En plus, il faisait style qu’il ne l’avait pas mangé, il regardait à droite à gauche, faisant même mine d’oublier le quiproquo, mais évidemment la vieille peau au cul de déesse ne lâchait pas l’affaire, incitée par la tête d’ange de la jeune Coopers.

    En plus elle en rajoutait. Voilà qu’elle continuait à le faire passer pour un débile mental en plus d’être handicapé. Sentant les mains de la jeune femme sur ses épaules – d’ailleurs, il n’aurait pas dit non à un massage – il détourna légèrement la tête en direction d’Alejandra, afin de savoir si elle allait l’achever ou pas. Mais ce n’est pas ce qu’elle fit. Elle se mit dans de beaux draps à son tour. La chance tournait, et le pilote reprenait les commandes. D’ailleurs son large sourire s’était tout à coup transformé en rire. Fier de lui, il regardait à présent la quadragénaire dans les yeux, et lui prouva qu’il n’était pas celui qu’elle pensait :


    « On peut y passer la nuit madame – non pas dans mon lit – mais les stupidités de cette chère demoiselle prouvent que je ne suis pas en tort. Voyez plutôt : Je suis paraplégique. Pas handicapé mental, c’est écrit ici… » Il sortit de sa poche une carte d’handicapé qui attestait de son handicap, et la tendit à la vieille. Il reprit ensuite : « De plus…On ne peut pas être mariés depuis 18 ans, parce que comme il est précisé sur la carte, je n’ai que 25 ans. Enfin, si vous vous intéressiez un peu plus à l’apparence de cette ravissante blondinette, vous vous rendrez bien compte qu’elle est enceinte jusqu’au coup, et qu’elle ne devrait pas être sortie de sa chambre. » Et souriant de son plus beau sourire, il ajouta : « Tiens, tiens, une infirmière, tu veux que je l’appelle pour toi…Chérie ? » se retournant de plus belle vers Alejandra. Quant à la vieille, elle commençait à perdre patience, et s’avança vers la machine à café, histoire de rester loin de ces fous furieux. Pauvre d’elle. Mais Adam n’avait pas fini…Maintenant qu’il était lancé, il s’avança vers le distributeur, mis une pièce, et récupéra son bon vieux paquet. Revenant près d’Alejandra, il en prit une bonne poignée qu’il mit directement dans sa bouche. Tendant le paquet vers elle pour lui en proposer, il lui vint une illumination : l’infirmière était de dos. Il prit soin de saisir un M&M’s rouge, et il le balança dans la tête de l’infirmière qui se retourna d’un coup. Furieuse. Adam quant à lui fit les yeux ronds vers Alejandra et lui dit : « Non mais t’as pas honte ! Elle me pique mes M&M’s et en plus elle les balance sur les gentilles infirmières, elle a pété un plomb sérieux ! » Oh il rigolait intérieurement, mais selon la réaction d’Alejandra, il ne pourrait plus se retenir de rire. D’ailleurs, il avait glissé un autre M&M’s dans la poche de la robe de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandra Coopers

seule pièce à conviction : un M&M's
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 25
Copyright : Disintegration
Pseudo : MRS M&M'S BUTTON

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Effeuilleuse
MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Mar 18 Mai - 18:58

Notre chère Alejandra s'amusait comme une petite folle, au dépend de cette pauvre bonne femme qui ne semblait visiblement absolument pas comprendre ce qu'il se passait. Elle devait se croire dans un asile de fou avec ces deux-là. Si bien qu'elle finit par partir plus loin, après qu'Adam ait sorti tout son baratin et sa carte de handicap. Bien trouvé, cependant si elle avait encore eu du public elle aurait bien continué à jouer avec les nerfs de la vieille m'enfin tant pis. Elle trouverait bien une autre victime, sinon elle se contenterai de jouer avec les nerfs du pilote. Quand la bonne femme partit et qu'Adam s'avança vers le distributeur, Alejandra enleva tout naturellement ses mains des épaules de celui-ci pour re-fourrer celle-ci dans les poches de sa robe. Restant sur place, n'allant pas se coller à lui non plus. En l'attendant, elle passa sa main dans ses cheveux, se recoiffant un peu. Elle soupira. Adam revint ensuite vers elle et lui proposa des M&M's, mais avant même qu'elle ai eu le temps de sortir sa main de la poche pour la fourrer dans le paquet, il avait déjà retiré le paquet vers lui et en avait sortit un rouge puis l'avait balancé sur l'infirmière qu'il avait déjà repérée tout à l'heure puisqu'il était venu à en parler dans la discussion précédente, avec la vieille. Nul besoin de vous dire que l'infirmière n'était pas ravie de se recevoir un M&M's dans la tronche. Et bien évidemment, comme on pouvait s'en douter, il fit accuser Alejandra de ce geste. C'était de bonne guerre après tout. Elle se tourna vers lui, lui jetant un regard qui voulait dire * ça mon chou tu vas me le payer *

Adam « - Non mais t'as pas honte ! Elle me pique mes M&M's et en plus elle les balance sur les gentilles infirmières, elle a pété un plomb sérieux ! »

Infirmière « - C'est vous qui avait lancé un M&M's, mademoiselle ? »

Alejandra « - Absolument pas. Je vais vous expliquer, en fait, ce monsieur vous trouve très charmante et il voulait attirer votre attention, mais voyant votre réaction, bah il m'a fait accuser ! Les hommes, je vous jure... En plus, je ne sais même pas viser donc ça ne risque pas que je vous tire dessus et vous touche ! »

Infirmière « - Bon... Vous ne devriez pas être en train de vous reposer dans votre chambre. »

Alejandra « - Non le docteur a dit que je pouvais sortir, sans trop me fatiguer... Et pour ça j'ai un super chauffeur. »

Elle s'assit sur les jambes de Adam, bien tranquillement, espérant qu'il ne la pousserait pas pour qu'elle se rétame par terre comme une vulgaire serpillière. Elle fit cependant attention à ne pas se poser trop violemment, sait-on jamais s'il venait à avoir quelques sensations sur les jambes. Après tout elle n'était pas médecin, elle ne savait pas l'ampleur du handicap du pilote. L'infirmière la regarda d'un air soupçonneux, Alejandra lui fit un grand sourire. Elle partit, tandis que Alejandra restait tranquillement calée sur les jambes de Adam, sans gène.


Dernière édition par Alejandra Coopers le Mar 16 Oct - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam J. Thomas

avatar

Messages : 473
Date d'inscription : 16/05/2010
Copyright : (c) me
Pseudo : Sauvez Willy

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Pilote de F1

MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Mar 18 Mai - 20:26

    L’infirmière ne devait pas être dupe, elle savait très bien que ces deux-là étaient sans cesse en train de se chamailler et de faire des bêtises, ils étaient réputés dans l’hôpital, surtout Adam qui était là depuis un moment, et qui refusait de rentrer chez lui, normal pour un paraplégique dirons-nous. Pourtant, elle semblait croire Adam. Il est vrai que le jeune homme avait tendance à mettre les femmes dans sa poche, surtout si elles s’occupaient de lui, mais pas assez pour pouvoir se les taper. Là c’était sa faute, car il savait bien que certaines ne diraient pas non. Mais il ne se sentait pas prêt, tout ça à cause de ses jambes. Il aimerait tellement ne serait-ce que voir un de ses orteils bouger parce qu’il l’avait décidé, mais ce n’était pas le cas, et pour l’instant, ça ne semblait pas aller en sa faveur. Alors il appréciait la vie qu’il menait, ou du moins tentait de l’apprécier, en revenant en enfance, en faisant le con, tout ce qu’il n’avait pas pu faire, depuis qu’il avait quitté le domicile familial alors qu’il n’était âgé que de 15 ans.

    Alors qu’il pensait avoir gagné la partie face à Alejandra, il se fit une nouvelle fois devancer. Soit disant, selon la jolie petite blonde, il avait flashé sur l’infirmière. Oh non pas sur celle-là…Vous faites erreur…Et pourtant, il devint rouge pivoine, sans qu’il ne puisse le contrôler, là, elle l’avait bien eu. Ne sachant quoi faire pour se justifier, il balbutia quelque chose d’incompréhensible :
    « Non…je…pas…charmante…’fin…si…mais… » Il se mit soudainement à souffler un bon coup, et il se rattrapa : « Je..Non, elle raconte des bêtises, je suis déjà casé ! » Sale mensonge, mais personne ne le saurait, enfin peut-être… En revanche, Alejandra aussi semblait maitriser l’art du mensonge, et Adam ne se fit pas prier pour le faire savoir : « Elle ment. Sinon vous seriez au courant non ? » Ce à quoi l’infirmière répondit du tac au tac : « Toi en revanche, tu es censé prendre ton paquet de sucreries et remonter dans ta chambre, alors ne la ramènes pas. » Ceci le laissa coi. Il avait l’air d’un Gobi avec la bouche si grande ouverte, de ce qu’il était choqué. Solidarité féminine. C’était nul à chier. Mais c’est alors que tout bascula. Enfin Alejandra bascula sur ses jambes, soudainement, comme ça, sans raison. Ca ne le gênait pas le moins du monde, il ne sentait pas le poids sur ses jambes. Et pourtant, il aurait voulu. Du coup il se sentit soudainement frustré. Mais une nouvelle fois, il ne dit rien, et se contenta de regarder l’infirmière tourner les talons. C’était sur, celle-là, il ne l’avait pas dans sa poche. En revanche, il avait sur ses genoux une mère et son enfant. Ce qui était tout de même effarant, fut ce qui se produit ensuite. Adam n’allait pas rester là. Il se mit a tirer sur ses bras, pour faire rouler son bolide, et bien qu’il ne sente aucun poids sur ses jambes, il avait bien plus de mal à avancer rapidement avec son fauteuil, qui tout d’un coup, n’avait plus l’allure d’une formule 1, mais d’un simple fauteuil. Alejandra était loin d’être lourde, mais lui, n’avait que très peu de forces depuis son accident, même s’il avait remusclé ses bras grâce à la rééducation pour lui permettre de pousser son fauteuil. Et c’est pour ça qu’il fut soudainement déterminé à aller plus vite, tirant de plus en plus fort sur ses bras, ayant par conséquent un mouvement du buste, comme s’il faisait des abdominaux, il sentit le fauteuil rouler de plus en plus fort, la question qui se posait maintenant était la suivante : comment ferait-il pour tourner à cette vitesse ? Ils allaient s’écraser. Ne prenant aucun risque, il relâcha ses bras, et tourna tranquillement à gauche, avant de dire à la jeune fille : « Tu veux aller où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandra Coopers

seule pièce à conviction : un M&M's
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 25
Copyright : Disintegration
Pseudo : MRS M&M'S BUTTON

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Effeuilleuse
MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Mer 19 Mai - 18:00

Il est vrai que ces deux sales gosses là commençaient à devenir connus pour leurs bêtises en tout genre mais bizarrement il ne faisait pas trop trop engueuler. Ça donnait de l'ambiance aux couloirs tristes de l'hôpital au moins. Ça faisait même parfois rire les internes, qui se faisait souvent rappeler à l'ordre par leurs résidents, de voir deux adultes s'amuser ainsi comme des gamins. Ça énervait certaines familles de patients qui trouvaient cela "inadmissible" mais ils s'en fichaient pas mal, ça les amusait. Ça faisait passer le temps si long passé dans cet hôpital. Leur faisait oublier les malheurs de leur quotidien. Leurs "handicaps" respectifs s'évanouissaient presque le temps de leurs chamailleries et sottises plus idiotes les unes que les autres. Surtout celles de Alejandra d'ailleurs, elle excellait dans ce domaine à force.

Tout c'était donc enchaîné très vite, Adam qui balance un M&M's, rouge c'est important, sur une infirmière, elle qui commence à les engueuler, Adam accusant Alejandra, elle se défendant, prétendant que celui-ci avait craqué pour l'infirmière replète en face d'eux. Il essayait de se justifier bégayant et rougissant, elle aurait presque trouvé ça trognon si cela n'était pas causé par elle. Elle le regardait se justifier avec un léger sourire, presque de compassion.

ADAM « - Je..Non, elle raconte des bêtises, je suis déjà casé ! »

Alejandra haussa un sourcil, surprise. Depuis quand il avait une copine, il n'en parlait jamais et puis vu toutes les infirmières qu'elle entendait parler de lui en tant que "dragueur", "charmeur","tombeur" et j'en passe... Tout ça l'étonnait beaucoup. Elle ne dit rien cependant. Quand l'infirmière lui répondit, Ale' était à deux doigts de pouffer de rire, mais se retint, pour la dignité de son ami de M&M's. Alejandra s'assit donc ensuite sur les jambes de Adam, sans demander son reste, ayant un radieux sourire plein de malice sur les lèvres le voyant la bouche grande ouverte, choqué. Elle regarda l'infirmière partir puis se retourna vers Adam en souriant, comme une gosse fière comme tout. Celui-ci commença à faire bouger le fauteuil, de plus en plus vite, elle le voyait peiner, elle s'en voulait, le pauvre il devait déjà être fatigué alors avec une grosse dondon enceinte comme elle en plus de ça, ça devait pas être le pied pour lui. Ils commençaient cependant à prendre de la vitesse, Alejandra s'agrippa aux accoudoirs du fauteuil. Tout de même, elle allait finir par tomber sinon avec toute cette vitesse. Elle voyait le mur s'approchait de plus en plus et Adam qui ne faiblissait pas, elle tourna la tête vers Adam se réfugiant sur son épaule pour ne pas se voir s'écraser contre le mur. Puis elle sentit qu'ils ralentissaient et ressortit sa tête pour voir où ils étaient. Elle passa sa main dans ses cheveux, signe de gène, accentué par le rouge qui lui montait aux joues. Souriant nerveusement, elle dit.

ALEJANDRA « - J'ai pas du tout eu peur. »
ADAM « - Tu veux aller où? »
ALEJANDRA « - Peu importe. Hmm par là. Et tu me dis si tu veux que je descendes. Maintenant que l'infirmière n'est plus en vue. »

Elle avait dit ça sous cet angle là pour ne pas qu'il croit qu'elle le prenait en pitié, genre le pauvre petit handicapé et tout, alors que ce n'était pas là, elle voulait juste pas s'imposer ou le fatiguer d'avantages, après tout chacun ses problèmes


Dernière édition par Alejandra Coopers le Mar 16 Oct - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam J. Thomas

avatar

Messages : 473
Date d'inscription : 16/05/2010
Copyright : (c) me
Pseudo : Sauvez Willy

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Pilote de F1

MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Mer 19 Mai - 23:27

    Adam et son fauteuil, ça devenait presque indissociable. Et pourtant, ce n’était pas comme si il appréciait être comparé à un handicapé né. Pour lui, ça ne résultait que de sa stupidité, et rien d’autre. L’accident, il aurait pu l’éviter, pour deux raisons : la première, concernait son ex-petite amie. Il n’aurait jamais du vouloir lui faire plaisir et se dépêcher, surtout que maintenant avec le recul, il s’était rendu compte qu’elle ne l’avait jamais aimé, elle avait simplement aimé son portefeuille. Quelle connasse. Depuis il s’était juré de ne plus s’attacher à quiconque, de toute manière, niveau relations sociales, il avait été pas mal déçu…Entre ses enfoirés de parents qui ne l’avaient pas vu depuis 10 ans, et puis Steve… Lui c’était pire que tout. Il avait été comme un père pour lui, depuis qu’il avait quitté son domicile, il lui avait permis de réaliser son rêve, il l’avait toujours soutenu…Et c’était lui qui avait été la pire des déceptions. Comment avait-il pu lui dire une chose pareille, alors que la saison recommençait à peine ? « T’es viré Adam…Je suis désolé, mais on ne peut pas garder un handicapé…C’est la vie, t’as joué…T’as perdu. Toi qui étais si talentueux et sérieux, t’as fait le con. Ca aurait pu te couter la vie, ça te coute ta carrière. A ta place j’aurais préféré être mort. » Et même si Adam était vexé, il n’avait su quoi lui répondre, il lui avait juste dit qu’il lui prouverait qu’il parviendrait à remarcher, et Steve lui avait ri au nez. Ce fut la dernière fois qu’il le vit. Tous ces souvenirs étaient bien présents dans la tête du champion, pire, ils étaient tatoués dans sa mémoire, il n’oubliait rien, il s’était mis dans la tête de faire cavalier seul, s’il parvenait à marcher de nouveau. Ou du moins, ne compter que sur ses amis, les vrais.

    A l’hôpital, c’était une autre vie. Mis à part Emrys, il n’avait pas l’impression que les gens l’appréciaient parce qu’il était le dernier champion du monde en date, ils le prenaient comme il était, c'est-à-dire…handicapé. Pourquoi ce sujet revenait toujours sur le tapis ? Parce qu’il ne pouvait pas faire sans, la paralysie était une chose qui l’habitait pour l’instant, mais il se jurait qu’elle n’aurait pas raison de lui. C’était pour cela qu’il ne disait rien quant à l’effort qu’il devait fournir pour rouler à trois sur son bolide, car il espérait que le déclic se ferait, et qu’il sente à nouveau quelque chose. Mais encore une fois, il n’avait pas senti le moindre petit pincement, ni le moindre poids, aucune décharge nerveuse, il ne savait même pas s’il avait les jambes froides, ou chaudes, aucune idée. Ca l’énervait, mais il ne désespérait pas. Queen chantait ‘The Show Must Go On’ eh bien ça serait sa ligne de conduite.

    Ce qui le faisait bien rire, c’était la réaction d’Alejandra. Elle devait se dire que comme tout bon pilote, il devait être givré dans sa tête, et c’était pourquoi il l’avait vue se réfugier sur son épaule, comme si elle avait peur d’affronter le mur, mais s’il était intrépide seul, il ne mettrait jamais en danger les autres. En revanche, n’ayant aucune idée de là où il voulait aller, il avait profité de cette petite escapade pour le demander à Alejandra, mais elle n’avait apparemment aucune idée, et se souciait bien plus de la fatigue du jeune Thomas que du reste. Il ne répondit pas tout de suite, il savait bien qu’elle ne s’apitoyait pas sur son sort, mais s’il ne disait rien, c’était qu’il n’éprouvait pas le besoin de se reposer.


    « Tu fais comme tu veux, ça me gêne pas après tout…je sens rien. »
    Il s’était arrêté en plein milieu du couloir, il constatait qu’il avait l’air de se plaindre, alors que ce n’était pas du tout ce qu’il voulait. Non, ce qu’il voulait, c’était simplement marcher, comme tout le monde. Ne serait-ce même que pour se casser la gueule après quelques pas, il voulait juste être comme tout le monde. Il changea donc de sujet : « Tu vois le mec là-bas ? J’suis sur qu’il te plait. Cap, je lui fonce dedans, et tu lui déclares ta flamme ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alejandra Coopers

seule pièce à conviction : un M&M's
avatar

Messages : 295
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 25
Copyright : Disintegration
Pseudo : MRS M&M'S BUTTON

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Effeuilleuse
MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Jeu 20 Mai - 20:05

C'est vrai qu'Alejandra n'avait connu Adam que handicapé, mais ce n'était pas pour ça qu'elle le prenait en pitié, loin de là, la preuve elle adorait lui jouer des tours comme s'ils étaient tout deux "normaux" si on peut dire cela ainsi. Bien sûr elle l'avait connu en tant que champion de F1, comme tout le monde. Son père étant un grand fan de ce sport automobile, quand elle s'ennuyait, elle regardait cela avec lui, plus pour mater les pilotes qu'autres choses, même si tous n'étaient pas beaux, elle en appréciait quelques-uns physiquement, Adam en faisait partie d'ailleurs, mais elle ne se souciait pas à l'époque de savoir qui il était etc... D'ailleurs la première fois qu'ils s'étaient rencontrés, elle ne l'avait même pas reconnu, elle s'était dit qu'elle avait l'impression de l'avoir déjà vu, il s'était présenté, elle le re-contextualisait, mais ce n'était pas pour ça qu'elle était amie avec lui. Pas pour sa notoriété, ni pour son handicap, juste pour lui, si on peut dire cela ainsi. Elle ne savait pas par quoi Adam était passé, elle n'aurait probablement pas pu comprendre de toute façon, elle, fille de pasteur et strip-teaseuse, lui, devenu grand champion, ayant tout quitté pour vivre son rêve, ayant tout perdu ensuite. L'aurait-elle pris en pitié si elle l'avait su, leur relation aurait-elle était différente, l'aurait-elle ménagé ? Peut-être... Mais il n'aurait probablement pas été amis dans ce cas. Mais ils l'étaient plus ou moins désormais, du moins Alejandra le considérait comme un ami pour elle, et si il lui demandait elle serait là pour le soutenir ou pour l'écouter, car c'est ce que les amis font avec leurs amis. Leur relation n'était certes pas baser sur le blabla, la confidence... Elle les faisait plutôt oublié leur handicap un certain temps, le temps de faire des bêtises.

Alejandra était donc confortablement installée sur les genoux de Adam, sur un fauteuil qui miraculeusement prenait de la vitesse, bien que supportant le poids deux individus et demi. Alejandra s'était ensuite réfugier sur l'épaule d'Adam effrayée par le mur qui s'approchait dangereusement, pas habituée à tant de vitesse. Une fois la vitesse redescendu, Alejandra sortit de sa cachette tandis qu'Adam prenait la parole pour lui demander où ils allaient, elle n'en avait aucune idée, partout sauf dans sa chambre en tout cas. Elle lui avait demander s'il voulait qu'elle descende:

ADAM « - Tu fais comme tu veux, ça me gêne pas après tout…je sens rien. »
ALEJANDRA « - Je dis ça pour toi hein, ça pourrait casser ton image de beau célibataire auprès des infirmières de te trimballer une femme enceinte sur les genoux. »

Dit elle en lui souriant, elle avait préféré partir à rire que de partir à dramatiser sa situation, elle ne voulait pas, encore une fois, le prendre en pitié, ses fans devait sûrement le faire pour elle.

ADAM « - Tu vois le mec là-bas ? J’suis sur qu’il te plait. Cap, je lui fonce dedans, et tu lui déclares ta flamme ! »

Alejandra tourna la tête vers l'endroit que lui montrait Adam, un garçon boutonneux qui devait avoir maximum dix-huit ans se tenait là, presque recroquevillé, debout devant la vitre d'une chambre. Elle fronça le nez puis se retourna vers Adam et répondit toujours grimaçante.

ALEJANDRA « - Ok ! Mais je te préviens t'a intérêt à voler à mon secours si ce ... gars s'éprend de mon immense beauté... »

Elle retourna vers le fameux mec en question et souffla un bon coup se préparant à devoir lui déclarer sa flamme de façon convaincante. Franchement il avait de ces idées le pilote parfois. Il le lui payerait en tout cas, elle allait se ridiculiser de façon magistrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam J. Thomas

avatar

Messages : 473
Date d'inscription : 16/05/2010
Copyright : (c) me
Pseudo : Sauvez Willy

HISTORY
Carnet d'adresses:
Métier: Pilote de F1

MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   Ven 21 Mai - 13:51

    Adam avait toujours fait partie de ces rares sportifs qui n’oubliaient pas d’où ils venaient, et qui considérait les gens de la même façon du moment qu’ils étaient respectueux. D’ailleurs, le milieu qu’il avait du fréquenter, celui de la mode, de l’argent et de la fête, ne lui avait jamais plu. S’il pilotait, c’était parce qu’il aimait ça, ce n’était pas pour l’argent. Etant fils de PDG, il aurait pu être tout aussi riche. Enfin, un peu moins, et il aurait surement ses deux jambes. Mais il ne voulait pas retourner en arrière, il affrontait le présent, plutôt que de se réfugier dans le passé, même s’il regrettait certains de ses choix. Il fallait se projeter pour pouvoir rebondir. D’ailleurs, s’il pouvait être tranquille à l’hôpital sans qu’on ne lui saute dessus constamment, c’est parce qu’il n’avait jamais été inaccessible. Toujours disponible pour tout le monde. Pas le cas de son coéquipier et bon pote, qui lui considérait qu’ils ne devaient plus se mélanger avec les gens qui ne faisaient pas partie de ce monde, pour ne pas pâtir de et accentuer la différence. Et c’est en l’écoutant qu’il était sorti avec cette pouf’ qui s’était foutue de sa gueule. Il l’avait parfaitement oubliée, il ne savait même pas ce qu’elle devenait, et il n’en avait que faire. Elle pouvait même crever, ou être dans cet hôpital, qu’il s’en lavait les mains. Adam était rancunier, c’était le pire de ses défauts.

    Mais la part des choses, il savait la faire dans les moments de rigolade, comme avec Alejandra. Il ne prendrait jamais rien mal, car ce n’était que pure plaisanterie entre eux, et il se voyait mal lui faire la gueule pour ce genre de choses. D’ailleurs, excepté Emrys qu’il ne porterait jamais dans son cœur depuis qu’il avait prétendu qu’Adam était un has-been de la F1, il y avait ici aucune personne susceptible de l’énerver.

    Il avait l’air radieux ces derniers temps, et pourtant rien n’avait changé, mais côtoyer du monde, ça lui rappelait le bon temps, celui de sa jeunesse. Les gens avaient beau se demander ce qu’une femme enceinte faisait sur les genoux d’un handicapé, il trouvait ça hilarant, ils pourraient faire des suppositions sans jamais trouver la raison pour laquelle la paire d’acolytes se trouvait dans cette étrange position. Repartant dans une discussion qui se voulait inutile, mais tellement drôle, Adam fut surpris d’entendre le genre de phrase qu’il adorait, elle flattait son égo en plus de colporter des choses qui ne lui ressemblaient pas, il répondit même en riant :


    « Beau célibataire ? Mais qui te dit que je le suis hein ? J’suis peut-être le pire des salauds, je cherche à me taper des infirmières pendant que ma copine a le dos tourné ! T’en sais rien, et je suis sure qu’en bonne amatrice de potins t’aimerais bien savoir ! »

    Son large sourire en disait long sur lui, avait-il l’air du plus beau des salauds ? Il était loin d’en avoir l’air, surtout dans son fauteuil. Mais il voulait s’amuser, alors il poussait le vice encore plus loin, en reprenant leur jeu basé sur les M&M’s. A ce propos, il venait d’en manger une autre poignée, et avait préparé un rouge, au cas où son plan fonctionnerait. C’était sans compter la réaction du boutonneux. Quand Adam lui fonça dessus, il sursauta, et s’énerva :

    Alan – « Vous pouvez pas faire att…ention… »
    « Désolé, cette jolie jeune fille est à bloc sur toi, et elle m’a dit de t’accoster pour elle, et j’ai trouvé que ce moyen là… »
    Alan – « Euh…Excuses moi, mais t’es bien Adam Thomas, le pilote de F1 ? »

    Ca recommençait. Voilà que ce qui aurait du être la groupie d’Alejandra, était devenue sa propre groupie. Merde, il avait failli. Il haussa les épaules avant de corriger :
    « Ex-pilote de F1. »
    Alan – « Alors c’est donc vrai ? Tu…vous avez arrêté votre carrière ? »
    « J’y ai été contraint. »
    Alan n’en croyait pas ses yeux, il avait devant lui un champion de F1, mais il ne comprenait toujours pas pourquoi il avait arrêté, bien qu'il soit en fauteuil roulant aujourd'hui, ça ne semblait même pas lui sauter aux yeux, et il lui posa même la question :
    Alan – « Parce que votre copine est enceinte ? »

    Adam ne put se retenir de rire, et il regarda Alejandra histoire de continuer à se foutre de la gueule du pauvre Alan, gentiment bien sur, mais elle avait carte blanche. Ce qui était tout de même étonnant c’était que les médias ne s’étaient pas étalés sur l’origine de la fin de sa carrière, ou alors ce crétin de boutonneux supportait une autre écurie, et se foutait d’Adam Thomas, sauf quand il l’avait devant le nez, histoire de crâner devant ses copains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !   

Revenir en haut Aller en bas
 
(PV) M&M'S • Oh mais quelle honte !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
take a deep breath :: HOSPITAL :: Troisième étage :: Couloirs-
Sauter vers: